buccin


buccin

buccin [ byksɛ̃ ] n. m.
buccine, buxine 1372; lat. buccina, altér. de bucina « trompette »
1Antiq. Trompette romaine (jusqu'au XIX e s., on trouve aussi buccine n. f. ).
2(1550 buccine) Gros mollusque comestible (gastéropodes) des côtes de l'Atlantique. bulot. Coquille de buccin habitée par un bernard-l'ermite.

buccin nom masculin (latin bucinum, altération de bucina, trompette) Gros mollusque gastropode très commun sur les côtes d'Europe, aux grosses pontes en grappes parcheminées. (Les buccins sont carnivores : ils perforent la coquille d'autres mollusques à l'aide d'une trompe.) Trompe dont on se servait dans l'Antiquité. Sorte de trombone à coulisse dont le pavillon est en forme de tête de serpent.

buccin
n. m. ZOOL Genre de mollusques gastéropodes marins à coquille hélicoïdale.

I.
⇒BUCCIN1, subst. masc.
ZOOL. Gros mollusque gastéropode à coquille univalve en spirale dont certaines espèces, sur nos côtes, sont comestibles :
Nous serons bien ici, dis-je à Conseil. — Aussi bien, n'en déplaise à monsieur, répondit Conseil, qu'un bernard-l'hermite dans la coquille d'un buccin.
VERNE, Vingt mille lieues sous les mers, 1870, p. 28.
Prononc. :[]. Étymol. et Hist. 1. 1563 masc. buxine « sorte de coquillage » (B. PALISSY, Œuvres complètes, éd. P.A. Cap, p. 118 dans HUG.); 1698 buccine (N. LÉMERY, Traité universel des drogues simples, d'Houry, p. 119); 1733 buccin (ID., Dict. universel des drogues simples, Paris, d'apr. Tolmer dans Fr. mod. t. 14, 1946, p. 295). Empr. au lat. class. bucinum « trompette » et p. anal. « coquillage », dér. de bucina; buccin est plus spéc. empr. à la forme tardive buccinum (TLL s.v., 2233, 78), v. buccin2. Les formes buxine, buccine résultent soit de l'attraction de buccine « trompette » (buccin2), soit d'un empr. au lat. bucina « triton (coquillage) » (TLL s.v., 2232, 81, sqq.). Fréq. abs. littér. :21.
DÉR. Buccinoïde, adj. et subst. 1. Adj., zool. Qui a l'aspect du buccin. 2. Subst. masc. plur. Famille de mollusques gastéropodes marins. 1re attest. 1817 buccinoïdes (CUVIER, Le Règne animal, Paris, Déterville et Crochard, t. 2, p. 429); dér. de buccin1, suff. -oïde.
II.
⇒BUCCIN2, subst. masc., BUCCINE, subst. fém.
ANTIQ. Trompette recourbée ou droite qui servait à sonner, dans les camps, les heures du jour et les veilles de la nuit :
1. Les Carthaginois entendaient de leurs maisons la fanfare des buccines qui réglait les exercices.
FLAUBERT, Salammbô, t. 1, 1863, p. 60.
Symbole d'une forme recourbée :
2. Plus loin, dans un chemin montant, je marchai derrière une voiture militaire, basse et lourde, et peinte en gris. Elle était traînée par deux petits bœufs bossus, aux cornes en buccin, et des soldats du train des équipages l'escortaient.
LARBAUD, A. O. Barnabooth, 1913, p. 135.
PRONONC. :[], [byksin].
ÉTYMOL. ET HIST.
I.— 1372 buccine « sorte de trompette » (J. CORBICHON, Des propriétés des choses, livre 19, ch. 135 dans GAY, s.v. buisine); qualifié de ,,vieux`` dans Trév. Suppl. 1752.
II.— 1803 buccin-marin « instrument à vent » (BOISTE); 1840 buccin « trombone à large pavillon » (RAYMOND).
I empr. au lat. buccina (buisine), altération de bucina « trompette », par attraction de bucca « bouche ». II empr. au lat. bucinum « trompette » (buccin1).
STAT. — Fréq. abs. littér. Buccin2 : 28. Buccine : 3.
BBG. — QUEM. 2e s. t. 4 1972, p. 38.

buccin [byksɛ̃] n. m.
ÉTYM. 1372, buccine, buxine; lat. buccina, altér. de bucina « trompette », par attraction de bucca « bouche ».
Didactique.
———
I Hist. Trompette romaine. || Joueur de buccin. Buccinateur.
0 Les carabes de Rome entrèrent dans l'eau tiède au commandement des buccins; chaque soldat ployé, cuirasse dans le soleil, emplit son casque de coquillages et repartit, sans perdre sa place dans le rang, tenant ce casque plein de murex ou de conques bruissantes.
Malraux, Antimémoires, Folio, p. 86-87.
REM. On trouve encore buccine [byksin], buisine [bɥizin], ou busine [byzin] (n. f.) en ce sens, au XIXe s.
———
II (1733; d'abord buxine, 1563, buccine, 1698; lat. bucinum « coquillage », sens fig. de bucinum « trompette », dér. de bucina). Zool. Gros mollusque gastéropode des côtes de l'Atlantique. || Buccin ondé.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • buccin — BUCCIN. s. m. Espèce de coquille qui a la forme d un cornet. On trouve des buccins dans la mer, dans les rivières et dans la terre …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Buccin — Infobox Instrument color1=#FFD700 color2=#FFEC8B name=Buccinnames=en: Buccin classification= *Wind *Brass *Aerophone range=F2 to G4, although given the buccin s unstable overtone series owing to its zoomorphic head, this range is only approximate …   Wikipedia

  • Buccin — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. En géologie : Les buccins constituent une famille de gastéropodes marins carnivores. Buccin désigne plus particulièrement l espèce Buccinum undatum,… …   Wikipédia en Français

  • BUCCIN — s. m. T. de Conchyliologie. Genre de mollusques à coquille univalve en forme de cornet et tournée en spirale. On trouve des buccins dans la mer, dans les rivières et dans la terre …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • BUCCIN — n. m. T. d’Histoire naturelle Genre de mollusques à coquille univalve en forme de cornet et tournée en spirale. On trouve des buccins dans la mer, dans les rivières et dans la terre …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • buccin — (bu ksin) s. m. Terme d histoire naturelle. Coquille univalve tournée en spirale, ayant la forme d un cornet, et où loge un genre de mollusques. •   Palissy a cru que les mines calcaires de Touraine étaient des couches de buccins, VOLT. Colim. 3 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • buccin — (L). A trumpet; a shellfish …   Dictionary of word roots and combining forms

  • buccin — buc·cin …   English syllables

  • buccin — noun see buccina …   Useful english dictionary

  • Buccin (instrument) — Pour les articles homonymes, voir Buccin. Buccin Le buccin (du latin buccina ou būcina) est un instrume …   Wikipédia en Français